Mathilde Supe Menu

Mathilde Supe crée des histoires avec des films, des installations vidéo, des livres et des éditions. Son approche du récit mêle fiction, sociologie, étude des médias et imaginaire collectif, pour questionner les phénomènes d’interprétation.


Née à Paris en 1989, elle étudie l’histoire de l’art avant de travailler sur des plateaux de cinéma puis d’entrer à l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy. Elle se forme également auprès de la monteuse de cinéma Mathilde Muyard, de l'artiste vidéaste Keren Cytter, du cinéaste Eric Baudelaire et du chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing. En 2018 elle rejoint l’École des Hautes Études en Sciences Sociales pour y prolonger ses recherches en media studies.


Sa première exposition a lieu à la galerie Où-Marseille en partenariat avec le FID - Festival International du Documentaire ; puis elle expose à la Friche Belle de Mai dans le cadre des résidences Astérides, à La Galleria Continua à l'invitation de Nicolas Bourriaud, et au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme lors du festival Keren Cytter pour la Nuit Blanche 2018.